Image du magazine TELL ME MORE

#TELL ME MORE - Les scènes les plus cruelles des Disney

12 abonnés

Non, je ne parlerai pas de la scène dans Bambi car, navrée pour ceux que je vais choquer, mais elle ne m’a pas traumatisé… Dans le genre cruel et traumatisant, je pense avoir mieux en stock… Voici le top de l'horreur selon moi. 

 DUMBO 

Pourquoi ne pas débuter avec Dumbo qui est probablementle berceau de l’injustice et de la barbarie ?
J’aurais très bien plus vous parler du film dans sa globalité puisque je le trouve personnellement insurmontable à regarder tant il présente une ribambelle de scènes cruelles… Après tout, des éléphants dans un cirque, ça démarre déjà mal…

Mais je pense m’attarder sur la scène qui mènera à l’enfermement de la mère de Dumbo dans une cage minuscule.
La scène démarre avec des enfants détestables qui se moquent des oreilles du pauvre Dumbo. Ce dernier est trop naïf pour comprendre ce qui se passe. Il présente fièrement ses oreilles aux enfants qui s’esclaffent face à la mère de Dumbo qui tente de protéger son enfant de leur méchanceté. Mais les immondes enfants ne vont pas se contenter de se moquer ! Ils le suivent et l’attrapent par les oreilles, ne lui laissant aucun répit. La mère de Dumbo va donner une bonne leçon à l’un d’eux qu’elle attrape en lui donnant la fessée !
Bien sûr, le public est pris de panique et quitte le cirque en courant. Le directeur du cirque va alors débarquer un fouet à la main pour s’en servir contre la pauvre maman éléphant qui se retrouve assénée de coups et enchainée par les quatre pattes. On lui retire son bien le plus précieux, son petit Dumbo. On la voit se débattre puis on la retrouve dans une boite à peine plus grande qu’elle, enchainée à des boulets, derrière de sinistres barreaux, avec une mine désespérée. On retrouve Dumbo qui pleure de son côté, et on entend tout prêt du pauvre éléphanteau les rires des autres femelles éléphants qui gloussent en évoquant la scène tragique qui vient de se produire. Elles finissent par dire haut et fort que Dumbo est entièrement responsable de la situation dans laquelle sa mère se retrouve et continuent de se rire de lui :

« Avec des oreilles pareilles, il n’y a qu’une mère pour l’aimer ! »

La scène est terrible, et Disney représente à travers ces éléphants les humains dans leurs pires travers : la violence, la moquerie, le rejet, l’injustice et la barbarie.

 

 LA BELLE ET LA BETE 

Dans ce dessin animé, on a tendance à oublier une scène vraiment injuste : celle où Maurice est prêt à être envoyé de force à l’asile. 

Gaston paye le directeur d’un asile pour que le père de Belle, Maurice, se fasse interner. On assiste à une humiliation et des moqueries ignobles.
Dès le début du film, on comprend que Maurice est un personnage raillé. Les habitants du village semblent à l'affut de la moindre de ses erreurs pour pouvoir alimenter leurs ragots. 

Tous les habitants se liguent contre lui et le désignent en fou. Ce qui est terrible, c’est que Maurice tombe dans leur piège et en voulant révéler la vérité, il s’enfonce face au jugement implacable des habitants qui décident de ne pas croire un mot de ce qu’il dit. On se rit de lui alors qu’il jure et clame son honnêteté. On ressent alors toute son impuissance et la perdition dans laquelle il est plongé. On l’emmène de force à l’asile.
L’injustice de cette scène et la cruauté des habitants me met toujours hors de moi !

En réalité, ce film montre combien la différence peut être un fardeau, particulièrement au sein des villages où la moindre distinction peut entraîner le rejet et le jugement. 


 

 LE ROI LION 

Je pense que je ne spoile personne en évoquant cette scène mythique du célèbre Roi Lion : la mort de Mufasa .

Elle est particulièrement marquante et plutôt choquante. D’abord, chez Disney, nous n’assistons pas souvent à la mort de personnages (encore moins des gentils !) Mais ici, ce n’est pas juste la mort de Mufasa qui prend forme devant nos yeux, mais bel et bien un fratricide avec préméditation !
Alors que le personnage supplie son frère Scar de lui venir en aide, celui-ci plante ses griffes acérées dans la chair de Mufasa et le fait chavirer dans le vide. Son fils Simba assiste impuissant à la scène.
Le plus tragique est lorsqu’il rejoint le corps inanimé de son père et qu'il tente de le réveiller, en vain. Il finit par se blottir contre lui.

Puis son horrible oncle va enfoncer le clou et lui faire porter le poids de la culpabilité. Simba s’enfuit avec cette idée que son père est mort par sa faute.
La musique vient porter cette scène et y ajouter une dose supplémentaire de tragique. Les plus émotifs ne peuvent pas retenir leurs larmes devant cette scène.


 LE BOSSU DE NOTRE DAME 

Voici une scène d’une violence rare dans l’histoire des Disney. On assiste à une réelle scène de torture et d’humiliation publique, tant physique que morale.

Alors que Quasimodo vient d’être sacré roi du festival des fous et qu’il est acclamé sur scène, des gardes de la cour commencent à lui jeter des tomates au visage. Tout le public va alors suivre et participer à ce supplice que va vivre le personnage.   
La détresse de Quasimodo est totale. Il supplie son maître Frollo de lui venir en aide, et nous faisons alors face à l’insensibilité de cet homme d’église qui choisit de détourner le regard.

Je la trouve particulièrement difficile à regarder puisqu’elle met en lumière toute la cruauté humaine. On voit des gens rire et s’esclaffer de la souffrance de cet homme considéré comme difforme.
J’aime beaucoup cette scène car elle interroge sur la monstruosité. Quasimodo est considéré comme un monstre à cause de son physique disgracieux, mais c’est le public qui se transforme en réelle bête déchainée.

Cette scène est aussi géniale car elle montre un trait sociologique vraiment intéressant. Celui de l’effet de groupe. On voit alors de quelle façon on peut passer de l’adoration à l’humiliation en quelques secondes, par la simple action d’une minorité agissante et d’une foule de suiveurs. Et comment, de cette façon, on peut consentir et participer à des actes ignobles, lorsqu’ils sont admis par ceux qui nous entourent.

La violence de la scène est aussi renforcée par les couleurs utilisées. L’ambiance devient chaude, presque rouge sang. L’injustice et la violence de cette scène m’ont bien trop souvent fait pleurer.


Voilà les scènes les plus violentes selon moi ! Et vous, lesquelles auriez-vous mis dans le classement ? 

 

 

COMMENTAIRES
Les dernières actualités
Représentation de la mixité da...
5 abonnés
En quoi l’anime Pokémon XY&Z e...
6 abonnés
The Grudge, la série (JU-ON: O...
7 abonnés
Akû, Le Chasseur Maudit...
18 abonnés
Les personnages de la Casa de ...
4 abonnés
C’est comme ça que je disparai...
11 abonnés
Star Wars : Résistance – la dé...
7 abonnés
Mille petits riens...
6 abonnés
Pourquoi les Pixar ne sont pas...
12 abonnés
La Fille dans l’écran...
11 abonnés
Une série documentaire Netflix...
12 abonnés
Les persos manga les plus cing...
18 abonnés
Les scènes de Disney un brin m...
12 abonnés
Trailer : The Boys saison 2 !...
4 abonnés
Devenir...
6 abonnés
Les personnages de manga qui o...
18 abonnés
L'amour est-il la pire chose q...
4 abonnés
Le jeu vidéo comme vecteur d’i...
3 abonnés
Les scènes les plus cruelles d...
12 abonnés
Alkpote, l'Empereur de la Cras...
7 abonnés
Les plus gros traîtres des sér...
12 abonnés
Review finale de The Promised ...
18 abonnés
Chronique du tueur de roi...
11 abonnés
Premier contact : Ce que j’ai ...
12 abonnés
Pourquoi le post apocalyptique...
12 abonnés
Quand les personnages prennent...
12 abonnés
Le trailer de Shingeki No Kyoj...
18 abonnés
Les chefs d’œuvre musicaux méc...
18 abonnés
Je suis le virus...
9 abonnés
Les personnages de manga les p...
18 abonnés
Le garçon qui dompta le vent...
12 abonnés
Pour une représentation de la ...
11 abonnés
Les méchants les plus charisma...
12 abonnés
Death Note : le One Shot...
18 abonnés
Sorcières d'hier et d'aujourd'...
11 abonnés
Les enfants du temps...
12 abonnés
Je te dirai si tu mens...
12 abonnés